AccueilPortailSite webFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Azraell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 4
Age : 27
Position : Quelque part entre ton monde et les leurs.

Feuille de Personnage
Serveur:
Guilde:
Niveau:
192/200  (192/200)

MessageSujet: Azraell   Jeu 2 Juil - 14:05

Nom :
Azraell. Le "titre" d'ange de la mort n'est lui-même qu'un surnom qu'on lui a attribué pour son caractère impitoyable et sa froidure étonnante....
Age :
437 ans. Sinon, on peut dire immémorial aussi, ça fait plus classe.
Race :
Ange.
Sexe :
Masculin, car la mort est un mâle nécessaire.
Religion :
None.

Caractère :

Azraell possède un caractère relativement étrange et déroutant. En effet, on peut différencier en lui deux facettes totalement différentes mais étrangement liées à la fois.

D’une part, son attitude habituelle. A ces moments là, il ressemble à un dandy cynique. Un demi-sourire impertinent décore son visage, une esquisse pâle et troublante, qui déconcerte tant il est impossible de savoir quel amusement pervers prend sa source derrière ce masque. Ses yeux eux-mêmes brillent d’une ironie désarmante et perçante. Ses paroles sont pleines d’un acide tranchant qui corrode même les âmes des plus droits. Parfois, il se déhanche volontairement en marchant comme pour mieux provoquer ceux qui le regardent. Il adore semer le trouble dans l’esprit des mortels à ce moment là, s’adonne volontiers à une immense manipulation, se gaussant des situations cocasses qu’il ne manque pas de créer, et de l’ironie dramatique dont le monde est empli à ses yeux.

En réalité, cette façade est surtout créée pour cacher un ennui immense, abyssal, qui engloutit peu à peu les sentiments d'Azraell. Car l’immortalité, c’est long, surtout vers la fin. Il tente donc de remplir ce vide béant de lassitude par des distractions diverses et variées, comme la torture, la drogue ou les femmes. Mais son jeu préféré est la manipulation, qu’il a élevé au rang d’art. Son lien avec la mort et les corbeaux lui donnent d’étranges pouvoirs prophétiques, et ses jeux avec le destin sont à la fois intrigants et tellement ambitieux qu’ils en deviennent stupéfiants. Mais le pire, bien sûr, est que l’ange de la mort n’utilise ceci que pour son simple amusement... Ce qui le rend d’autant plus terrible. Bref, son immoralité n’a probablement d’égale que son ennui démesuré...

Toutefois, il lui arrive de devenir bien plus redoutable. A ce moment, il devient un véritable avatar tourbillonnant de la mort. Rien ne peut plus l’arrêter, et si vous êtes pris au cœur de son maelstrom de lames, il ne vous reste plus qu’à adresser une dernière prière à votre dieu tutélaire. Mais heureusement, il n’entre dans cette effroyable transe de mort que quand il est gravement en péril ou tout simplement que ses plans se sont vus gravement contrariés...

Peurs :
Une peur constante de cet ennui qui le poursuit sans cesse, c’est principalement ceci. Sinon, il est tellement désabusé qu’il ne craint plus rien, et surtout pas la mort.

Physique :
Azraell est d'une pâleur effrayante. A un tel point qu'on le dirait constamment exsangue, comme s'il s'était tranché les veines et qu'il avait laissé s'écouler le fluide vital tellement longtemps que la moindre goutte d'hémoglobine avait déserté ses vaisseaux sanguins... En clair, voir sa peau nue (ce qui est relativement rare) donne l'impression de voir un mort, voir même un vampire... Cette pureté immaculée contraste fermement avec le reste de sa personne. Ses cheveux sont d'un noir de jais, à un tel point que la différence des quelques mèches qui décorent son front avec ce dernier est frappante. Ses yeux, eux, sont le seul point de couleur qui reste de sa personne, avec leur teinte bleu gris, comme du cristal de roche, étrangement glacés et opaques, portant dans leurs iris plus sombres que la plus ténébreuse des nuits le mystère de l'âme insondable de l'ange de la mort...

Le reste de son corps est frêle et maigre. On a presque l'impression, à le voir, qu'une simple brise suffirait à le briser, tellement il semble cristallin et fragile, si décalé dans un monde aussi rude, totalement hors phase dans la matérialité des choses. Quand il marche, il effleure à peine le sol, avançant avec délicatesse. Rien à voir avec la balourdise des humains, leur pas irrégulier faisant appel à toutes sortes de déhanchement : ses mouvements sont comme parfaits dans leur exécution. Azraell n'hésite pas, aucun déséquilibre ne peut être constaté chez lui : à un tel point que cette perfection en semble douloureuse pour les mortels où certains anges n'ayant pas atteint cette harmonie extraordinaire.

Son corps est entièrement drapé de tissu noir comme la nuit. La couleur et la lumière en semblent réduits dès qu'il entre en scène, tant il semble absorber tout ce qui rayonne autour de lui. Même les paroles les plus chaudes deviennent gelées, même la meilleure des ambiances semble se recouvrir de givre tant sa présence en elle-même est refroidissante. Quant il arrive, un silence de plomb s’installe, un silence lourd qui rend mal à l’aise presque n’importe qui à son instar. Ses vêtements sont simples, de simples étoffes entourées savamment autour de son corps à la manière d’une toge, lui laissant une grande liberté de mouvement tout en l’entourant efficacement. Ceci lui permet de tourbillonner comme il aime à le faire. Il porte également un capuchon brodé qui couvre sa tête et ne laisse apparaître son visage que dans une ombre fugitive.

La voix d’Azraell est étrange et glacée, comme le reste de sa personne. Elle n’est pas particulièrement puissante et est relativement changeante : certains jours, elle fait penser à une tempête de neige fouettante, tant elle est chargée d’une ironie qui se révèle parfois même dure, mais d’autres, elle ressemble plus un glacier hérissé de lames de gel, tant elle est implacable et elle impose le respect. Mais tout ceci, c'est oublier le plus important et ce qui fait la principale particularité de l'ange de la mort : il s'agit de l'améthyste incrustée sur son front, à l’emplacement du troisième œil. Elle est taillée de multiples facettes et attire l’œil par les étranges ombres qui la parcourent ou par la lueur qu’elle dégage parfois. Son aspect est très étrange et intimidant et le guerrier semble lui-même ne pas la contrôler entièrement...




[HRP] Bas voilà donc je suis Azraell un disciple de xélor je joue aussi à dofus aussi sur silouate je suis dans la guilde Evil-Dead, et je ne pense pas qu’il soit nécessaire que vous en sachiez plus, du moins pour l’instant, c’était juste histoire de prendre contacte si besoin est /w *sagexelor.


Amicalement Azraell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-evildiens.forum-actif.net/index.htm
 

Azraell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Ceremonia :: PAVILLON DIPLOMATIQUE :: Portes de l'Ambassade :: Place Publique-